CAP Fleuriste en Alternance

Pour exercer certaines professions, la formation en alternance est bien préférable à la formation initiale. C’est le cas pour le CAP fleuriste. Les connaissances théoriques ont certes une grande importance mais travailler comme fleuriste est un métier artisanal où la manipulation est primordiale.

La majorité des centres de formation propose le CAP fleuriste par la voie de l’apprentissage. Mais il existe également en contrat de professionnalisation.

CAP fleuriste en apprentissage

Ce diplôme d’état de niveau V se prépare en 2 ans. Pour accéder à cette formation, il faut être issu d’une classe de 3ème, de préférence titulaire du brevet des collèges, et être âgé de 16 à 25 ans.

Documentation

Une sélection est généralement faite en fonction du profil du candidat, le métier de fleuriste nécessitant certaines aptitudes : la passion des fleurs, la méticulosité, la créativité et la dextérité qui vont de pair pour composer des bouquets et l’esprit d’analyse permettant de s’adapter à la demande de chaque client.

Outre ces critères, l’étude du dossier scolaire joue également un rôle très important au niveau de la sélection. D’autre part, dans la majorité des établissements scolaires, l’inscription ne devient effective que si un contrat d’apprentissage avec une entreprise a été signé. La signature de ce contrat est donc la première étape du processus.

La formation

Le rythme de la formation CAP fleuriste en alternance peut varier en fonction de l’établissement, mais il est généralement d’une semaine en centre pour 2 semaines en entreprise.

1) Le programme

La formation théorique comporte les modules suivants sur au moins 800 heures.

  • Modules généraux :
    • Français
    • Langues
    • Histoire-géographie
    • Éducation civique, juridique et sociale (ECJS)
    • Mathématiques – sciences
    • Vie sociale et professionnelle
    • Éducation Physique et Sportive (EPS)
  • Modules professionnels :
    • Technologie professionnelle
    • Botanique
    • Reconnaissance florale
    • Vente et conseil
    • Environnement économique et social
    • Arts appliqués
    • Travaux pratiques
    • Protection, Sécurité et Environnement (PSE)

2) La certification

Les modalités de certification sont identiques à celles de la formation initiale : contrôles en cours de formation et épreuves ponctuelles portant sur les domaines suivants :

  • Pratique professionnelle en atelier de production
  • Pratique de la vente-conseil en magasin
  • Français et Histoire-Géographie
  • Mathématiques / Sciences
  • Education physique et sportive
  • Epreuve facultative : langue vivante

3) La rémunération

La rémunération de l’apprenti, représenté par un pourcentage du Smic, est fonction de son âge et de son niveau d’étude.

  • Moins de 18 ans : 1ère année = 25% ; 2ème année = 37% ; 3ème année = 53%.
  • De 18 à moins de 21 ans : 1ère année = 41% ; 2ème année = 49% ; 3ème année = 65%.
  • 21 ans et plus : 1ère année = 53% ; 2ème année = 61% ; 3ème année = 78%.

CAP fleuriste sous contrat de professionnalisation

Cette formation s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations (RSA, ASS, AAH).

Le programme de formation est identique et le rythme d’alternance varie selon les établissements. Pour exemple, le GRETA adopte le rythme de 2 jours en centre et 3 jours en entreprise pour les titulaires d’un diplôme de niveau V et de 3 jours en centre et 2 jours en entreprise pour les non-titulaires d’un diplôme. En effet, les titulaires d’un diplôme sont exemptés des enseignements généraux.

La rémunération, pourcentage du Smic, dépend de l’âge et du fait qu’il s’agisse d’un bachelier ou non.

  • De 16 à 20 ans : sans bac = 55% ; avec bac = 65%.
  • De 21 à 25 ans : sans bac = 70% ; avec bac = 80%.
  • 26 ans et plus : 100% avec ou sans bac.

Lancer la conversation. Poster un commentaire