BP Fleuriste

Pour devenir un fleuriste qualifié, le BP fleuriste est un diplôme incontournable. Il vient compléter les bases, déjà solides, acquises grâce au CAP fleuriste et vous donne l’opportunité de devenir le collaborateur du chef d’entreprise. Le titulaire du BP est habilité à remplacer le chef d’entreprise de façon occasionnelle et temporaire.

bp fleuriste

La formation BP fleuriste

Elle est accessible aux titulaires du CAP fleuriste et se prépare en deux ans.

1) Le programme

  • S1 – Botanique
    • Hérédité
    • Introduction à l’étude des différents groupes végétaux
    • Hormones végétales
    • Multiplication végétative
    • Physiologie végétale
    • Adaptation des plantes à la sécheresse
    • Parasitologie
    • Substrats
    • Botanique appliquée
  • S2 – Technologie
    • Qualité des végétaux
    • Durée de vie des végétaux
    • Outillage et matériel
    • Styles et expressions
    • Techniques de réalisation
    • Bouquets et assemblages de végétaux
    • Environnement événementiel, culturel, régional et saisonnier
    • Autres végétaux
    • Hygiène et prévention
  • S3 – Arts appliqués et histoire de l’art
    • Histoire de l’art et travail floral
    • Art floral et symbolique
    • Recherche documentaire
    • Techniques d’expression
    • Techniques de représentation
    • Mise au point d’un projet de réalisaion
  • S4 – Commercialisaion et négociation
    • Approche mercatique
    • Commercialisation en fleuristerie
    • Communicaion commerciale
  • S5 – Gestion – Organisation
    • Entreprise
    • Cycle d’exploitation en fleuristerie
    • Achat et gestion des approvisionnements
    • Gestion des stocks
    • Organisation du travail en fleuristerie
    • Gestion des relations clients
    • Prix de vente d’un produit ou d’une prestation
  • S6 – Environnement juridique, économique et social
    • Cadre économique
    • Facteurs d’environnement
    • Cadre social
    • Contexte juridique et réglementaire
    • Cadre institutionnel
  • U6.0 – Expression française et ouverture sur le monde
Documentation

2) L’examen

Il s’effectue sous forme de contrôles continus en cours de formation ou d’épreuves ponctuelles.

le metier de fleuriste
  • Epreuve E1 – Fleuristerie – Coeff. 17
    • Epreuve pratique ponctuelle de 2h (coeff.5) et CCF + épreuve pratique ponctuelle de 1h30 (coeff.5) et CCF + épreuve pratique et écrite ponctuelle de 3h (coeff. 7) et CCF.
  • Epreuve E2 – Technologie et botanique – Coeff. 6
    • Epreuve écrite ponctuelle de 2h et CCF + épreuve écrite ponctuelle de 1h30 et CCF.
  • Epreuve E3 – Commercialisation et négociation – Coeff. 6
    • Epreuve orale ponctuelle de 45 mn (coeff. 3) s’appuyant sur un dossier personnel (coeff. 1) et CCF + épreuve écrite ponctuelle de 2h (coeff. 2) et CCF.
  • Epreuve E4 – Gestion de l’entreprise – Coeff. 4
    • Epreuve écrite ponctuelle de 2h et CCF (coeff. 2) + épreuve écrite poncuelle de 3h et CCF (coeff. 2).
  • Epreuve E5 – Arts appliqués à la profession et histoire de l’art – Coeff. 4
    • Epreuve écrite ponctuelle de 4h et CCF.
  • Epreuve E6 – Expression française et ouverture sur le monde – Coeff. 3

    • Epreuve écrite ponctuelle de 3h et CCF.
  • Epreuve orale facultative de langue vivante.

Poursuite d’études

Le titulaire du BP fleuriste peut ensuite s’orienter vers un BM (Brevet de Maîtrise) lui donnant la qualification de chef d’entreprise ou un BTM (Brevet Technique de Maîtrise) lui permettant de se présenter au concours du meilleur ouvrier de France.


Lancer la conversation. Poster un commentaire