BP Fleuriste en Alternance

Dans toute formation diplômante, le BP est la suite logique du CAP pour qui souhaite poursuivre des études. Dans le cadre du métier de fleuriste, nous ne saurions trop vous conseiller, dans ce suivre, de suivre la formation BP fleuriste en alternance.

Les avantages de la formation BP fleuriste en alternance

Le propre de l’alternance est de plonger dans le monde du travail tout en préparant un diplôme et il y a tout à gagner dans cette formule notamment après le CAP fleuriste.

  • Un salaire : tous les jeunes sous contrats en alternance, quel que soit le diplôme préparé, perçoivent un salaire calculé en pourcentage du Smic selon l’âge, le niveau d’étude et le type de contrat. Il est intéressant de savoir que ce salaire, dans la limite du Smic, n’est pas imposable et que les apprentis cotisent également pour leur retraite. Ils bénéficient en outre, depuis la loi du 28 juillet 2011, d’une carte d’étudiant des métiers leur donnant accès aux mêmes avantages que la carte d’étudiant classique.
  • Une formation fleuriste gratuite : les frais de scolarité sont pris en charge par l’entreprise d’accueil pendant toute la durée du contrat.
  • Un diplôme reconnu : il n’existe aucune différence entre un titre obtenu par la voie de l’alternance et celui décerné en formation classique.
  • Une expérience professionnelle de qualité : les connaissances acquises sont immédiatement mises en pratique sous l’égide du maître d’apprentissage ou du tuteur. Cette expérience est d’autant plus appréciée dans la profession de fleuriste qu’il s’agit d’un métier manuel.Les employeurs apprécient ce type de formation et il arrive régulièrement qu’un contrat d’apprentissage débouche sur un CDI.

Bien sûr, l’alternance nécessite un investissement important pour mener de front études et travail. Mais elle est perçue par l’employeur potentiel comme preuve de courage, de volonté et de maturité.

Documentation

Le contenu de la formation BP fleuriste en alternance

L’enseignement théorique est identique à celui en formation initiale puisque basé sur le référentiel de certification. En fin de formation, les compétences et savoir-faire suivants doivent être acquis

C1 – Produire

  • réceptionner végétaux et accessoires
  • préparer les végétaux
  • planifier et répartir les tâches
  • exécuter tous travaux courants
  • réaliser des travaux floraux élaborés
  • maintenir en état l’atelier floral
  • prévenir maladies et accidents

C2 – Négocier/Vendre

  • qualifier la clientèle
  • exploiter l’offre commerciale
  • préparer les outils d’aide à la vente
  • conduire une vente-conseil
  • traiter une commande par téléphone ou tout autre moyen de communication
  • traiter une vente complexe
  • s’assurer du suivi d’une vente et fidéliser le client
  • traiter les réclamations
  • maintenir l’attractivité du point de vente

C3 – Gérer/Organiser

  • organiser et suivre les stocks
  • établir devis et/ou facture
  • animer une équipe
  • mesurer et analyser l’activité commerciale
  • participer à l’analyse de la rentabilité de l’entreprise
  • mettre en oeuvre la réglementation en matière d’hygiène, de sécurité et d’environnement

Le rythme d’alternance est souvent de 14 semaines en centre pour 33 semaines en entreprise mais la répartition varie selon les centres et le type de contrat (apprentissage ou professionnalisation).

La certification

Les épreuves et leurs modalités d’obtention sont fixées par le référentiel de certification du BP fleuriste. Elles se partagent entre épreuves ponctuelles en fin de formation et évaluations en cours de formation.


Lancer la conversation. Poster un commentaire